Bachelor AgroTech Manager

Certification professionnelle de niveau 6 «Responsable Commercial et Marketing» (RNCP 34977) - délivrée par l’Association Internationale Pour la Formation - En renouvellement auprès de France Compétences

FORMATION À PARIS ET RENNES
Session d’admission sur demande 100 % en ligne

Candidater

Objectifs du Bachelor AgroTech Manager

Le Bachelor AgroTech Manager est un programme post-bac en 3 ans. Il se compose de deux années en commun avec le BBA AgriTech Manager, et d’une 3e année de spécialisation dans l’univers agro. Il est possible de l’intégrer directement en 2e ou 3e année en fonction de votre niveau d’études.

 

Certification professionnelle de niveau 6 «Responsable Commercial et Marketing» (RNCP 34977) – délivrée par l’Association Internationale Pour la Formation. 

 

Rejoindre ce programme c’est savoir être capable de :

  • Analyser les besoins et définir les objectifs du projet
  • Construire et planifier le projet
  • Piloter, finaliser et clôturer le projet
  • Définir son projet d’activité et analyser son marché
  • Créer et mettre en place le plan d’affaires ou le business plan
  • Trouver les financements de l’activité
  • Définir le statut juridique de son activité et assurer la protection du dirigeant
  • Assurer une veille du marché et adapter son offre
  • Réaliser et suivre le plan d’action commercial en respectant la politique commerciale
  • Réussir à impliquer, motiver et fédérer la ou les équipe(s)
  • Définir et déployer une stratégie de gestion des compétences au sein de l’activité
  • Prévenir et résoudre des conflits au sein de l’activité

Durée : Formation en 1, 2 ou 3 ans selon le niveau d'entrée
Pré-requis : Admission en 1e année : ouverte aux titulaires d’un baccalauréat - Admission en 2e année : ouverte aux titulaires d’un BAC+1 validé - Admission 3e année : ouverte aux titulaires d’un BTS, DUT (niveau 5) d’une classe préparatoire ou Licence 2 (120 ETCS)
Admission : Concours
Rythme : Initial et alternance

Qu’est-ce que l’AgroTech ?

L’AgroTech désigne l’application des nouvelles technologies dans le domaine de l’agroalimentaire. L’objectif est de lancer des projets novateurs au sein de l’industrie. Les nouvelles technologies permettent aux entreprises du secteur agroalimentaire de rester compétitives. L’AgroTech a donc pour finalité d’augmenter la productivité et la rentabilité.

C’est une nouvelle branche qui se développe, avec de nombreux métiers liés.

UN BACHELOR PROFESSIONNALISANT GRÂCE À L’ALTERNANCE

Quels métiers après le Bachelor AgroTech Manager

Pour acquérir les compétences nécessaires pour répondre aux enjeux actuels du secteur agroalimentaire, l’IHEDREA vous propose de rejoindre le Bachelor AgroTech Manager. De niveau Bac+3, ce parcours vise la formation de cadres spécialisés dans le management et l’accompagnement de projets agroalimentaires novateurs. Ces professionnels auront pour mission de proposer des méthodes modernes pour développer l’activité des entreprises.

Le Bachelor AgroTech Manager permet d’accéder à plusieurs métiers comme :

  • responsable d’agence : le responsable d’agence de conseil prend en charge une équipe chargée de trouver des clients et de leur vendre des prestations de conseil sur leurs méthodes de travail ;
  • conseiller agricole : il a pour mission de fournir des conseils techniques ou financiers aux agriculteurs pour les aider à obtenir une meilleure qualité de production, améliorer leurs conditions de travail, ainsi que pour trouver de nouvelles opportunités d’exploitation ;
  • chef de projet agricole : comme son nom l’indique, un chef de projet est chargé de gérer un projet du début à la fin, il supervise toutes les étapes de l’élaboration du cahier des charges à la supervision des équipes en passant par la détermination des délais ;
  • chargé de recrutement : il a pour mission d’enrichir le capital humain de son entreprise en sélectionnant des candidats aux offres et supervise le processus de recrutement du début à la fin (tri des CV, entretiens d’embauche, etc.) ;
  • responsable commercial : il doit proposer les solutions de son entreprise à de potentiels clients, la prospection est donc la principale mission dans ce métier ;
  • chargé de clientèle : son métier consiste à garder le contact avec les clients acquis par l’entreprise, à s’assurer de leur satisfaction et à proposer des services ou produits complémentaires ;
  • chargé ou responsable marketing / communication : son objectif est de promouvoir les services ou produits de son entreprise auprès de potentiels clients, son niveau de responsabilités varie selon son poste (chargé ou responsable) ;
  • responsable du développement : c’est un expert qui crée et supervise la mise en place d’une politique commerciale pour son entreprise, il est aussi chargé d’identifier les orientations futures et les opportunités de croissance.

Programme

Bloc 1 – Gérer et manager un projet

  • Initialiser l’ouvrage en identifiant les besoins du donneur d’ordre et en validant avec lui l’intérêt du projet et l’enveloppe budgétaire associée
  • Définir les objectifs du projet selon le but fixé par le donneur d’ordre
  • Étudier la faisabilité et l’opportunité du projet en prenant en compte les dimensions techniques et économiques (humaines, matériels, temps, financières, parties prenantes)
  • Constituer l’équipe projet en tenant compte des ressources et des contraintes de l’entreprise
  • Rédiger le cahier des charges en identifiant les livrables et les résultats attendus
  • Identifier les risques du projet et leurs conséquences en utilisant une matrice d’analyse des risques
  • Définir les tâches et leur enchaînement en les découpant en sous-ensembles d’activités, en s’appuyant sur le ou les outil(s) d’ordonnancement
  • En s’appuyant sur les jalons préalablement définis dans le cahier des charges, identifier les avancées ou retards et apporter les actions correctrices nécessaires
  • Elaborer le budget global en tenant compte des ressources humaines et matérielles, et s’assure de son adéquation avec l’enveloppe budgétaire
  • Animer l’équipe projet, suivre et contrôler l’avancement du projet en s’assurant du suivi des indicateurs de performance et des bilans d’étapes
  • Mettre en place une gestion et un accompagnement sur la conduite du changement
  • Communiquer les principaux indicateurs de performance aux différentes instances (comité de pilotage, comité de direction et/ou donneur d’ordre) jusqu’à la validation du projet
  • Capitaliser sur le retour d’expérience de chaque membre de l’équipe durant le projet et lors de la réunion de clôture

Bloc 2 – Créer une entreprise ou une activité

  • Animer un groupe de personnes pour interagir autour de l’idée en utilisant les techniques de créativité afin d’imaginer des réponses innovantes et sans parti pris à des problématiques existantes
  • Construire son modèle économique en réalisant une étude du marché visé et une analyse de la concurrence, et en définissant l’offre de produits et/ou de services ainsi que son positionnement marketing tout en s’assurant de la cohésion du marketing mix
  • Créer et mettre en place le plan d’action commercial en décrivant les étapes du parcours client et en identifiant les indicateurs de suivi de l’activité commerciale
  • Etablir le plan financier en réalisant le bilan prévisionnel, le compte de résultat et le plan de trésorerie sur 3 années
  • Identifier les financeurs potentiels afin de présenter le projet et convaincre les financeurs ou dirigeants (DAF, comité de direction, banques, love money, « crowdfunding », « business angels », capital-risqueurs, etc.) en adaptant la présentation au public et selon les étapes d’avancement du projet
  • Négocier un financement, une aide ou un prêt au meilleur taux en tenant compte des offres du marché
  • Identifier la forme juridique adaptée à l’activité
  • Sélectionner une protection sociale et juridique du dirigeant en choisissant les organismes affiliés à l’activité
  • S’assurer de la protection de la marque et du concept (France et international)

Bloc 3 – Développer et piloter une entreprise ou une activité

  • Saisir les opportunités du marché en mettant en place une veille
  • Définir et positionner l’offre en fonction d’une cible, du marché et des concurrents
  • Définir et mettre en place le marketing mix (politique produit, prix, distribution, communication) en tenant compte des éléments du marché et en identifiant les leviers d’acquisition de la cible, dans le respect de la stratégie marketing de l’entreprise
  • Assurer le suivi de l’activité (suivi des indicateurs, analyse des résultats et rédaction de rapports de synthèse) en émettant des préconisations d’actions correctives
  • Définir les objectifs quantitatifs et qualitatifs en tenant compte des indicateurs du marché et de la stratégie commerciale de l’entreprise
  • Définir les actions à mettre en oeuvre et les ressources allouées (humaines, financières) en fonction des étapes du parcours client (détection-captation, qualification, conversion et fidélisation) et en tenant compte du mode de distribution
  • Mettre en place les actions correctives en analysant les indicateurs de performance tout en assurant un suivi d’activité régulier auprès de la direction

Bloc 4 – Manager les collaborateurs individuellement ou en équipe

  • Se positionner comme manager en identifiant les valeurs de l’entreprise à partager et en étant impliqué dans l’action
  • Identifier son style de management et l’adapter en fonction des situations rencontrées
  • Stimuler l’esprit d’équipe et la confiance des collaborateurs en s’appuyant sur différents leviers (la rémunération, l’adhésion à la mission et aux objectifs, le contexte de travail et l’autonomie
  • Manager une ou des équipe(s) à distance en définissant les règles et conditions du télétravail, en mettant en place les outils collaboratifs tout en accompagnant les collaborateurs
  • Identifier et évaluer les besoins en recrutement et compétences de son activité en prenant en compte les perspectives de développement de l’activité et de la mobilité interne ou externe des membres de l’équipe
  • Mettre en place une procédure idoine pour sélectionner son ou ses futurs collaborateur(s)
  • Intégrer un nouveau collaborateur en mettant en place un parcours d’intégration
  • Définir les modalités d’actualisation et de développement des compétences individuelles et collectives de la ou des équipe(s)
  • Gérer et résoudre les conflits individuels, collectifs ou organisationnels en identifiant ses causes réelles et en déployant les techniques de gestion des conflits
  • Développer et mettre en oeuvre son plan d’action de progrès par rapport aux situations conflictuelles rencontrées

Tarifs

Frais d’admission

1ère, 2ème et 3ème année : 75 €
Pour tous les contrats d’apprentissage et de professionnalisation les frais de dossiers seront remboursés.

Frais de formation

Pour la rentrée 2023

Formation en initial :
8 500 €* en 1ère et 2e année
8 850 €* en 3e année

*Tarif net de TVA si le financement est personnel à 100%. Dans tous les autres cas (ex : CPF, Pôle Emploi, Entreprise, Région…), le tarif sera soumis à la TVA (20%).

Formation en alternance possible en 3e année :
9 950 € l'année

Admission en formation Bachelor AgroTech Manager

Déposez votre dossier
Sélection sur dossier
Concours écrits et oraux
Jury

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Un référent handicap est à disposition sur demande.

Tous nos campus sont aménagés pour accueillir des personnes en situation de handicap.

Toutes les adaptations nécessaires seront étudiées afin de rendre la formation accessible aux personnes présentant un handicap.

Contact référent Handicap : dominique.vidal@ihedrea.org

 

Success story

L’École forme des professionnels dotés d’une double compétence technique et managériale, capables d’intégrer les dimensions économiques, gestionnaires et sociales des problèmes en vue de faire face à la complexité des situations concrètes.

Afin d’apporter une formation de haute qualité à ses étudiants, l’IHEDREA compose son corps professoral d’universitaires et de professionnels régulièrement évalués.

Témoignages d'étudiants

THIBAULT L.F.

« Je suis arrivé à l’IHEDREA pour élargir mes compétences (en gestion, commerce et marketing) et mieux maîtriser les aspects internationaux et géopolitiques de l’agriculture et l’agroalimentaire via le MSc. Je suis satisfait de ce passage dans l’école, cela m’a aidé à remplir les objectifs que je m’étais fixés. Cette année passée à étudier au cœur de La Défense a été pour moi synonyme de nombreuses rencontres et création de liens : des professionnels passionnants et passionnés qui nous transmettent leur savoir et leurs riches expériences mais aussi des étudiants venant de divers horizons avec lesquels j’ai eu plaisir à partager des moments conviviaux. »

L'IHEDREA sur les réseaux sociaux